• ...de la (sa) vie,  A la une

    … de l’effet confinement

    En 1972, l’effet papillon apparait. En 2020, l’effet confinement éclate. En 1972, je vois le jour. En 2020, je renais. J’en suis là, après une bonne quinzaine de jours de confinement. L’effet confinement c’est un ménage de printemps (dans tous les sens du terme) imposé, mais pas que. L’occasion aussi de bricoler, renouer avec soi-même (ou pas), découvrir de nouvelles activités (plus ou moins réussies), découvrir des “choses”, et sans le vouloir s’interroger sur la nature humaine, vraiment. Sur le sens des relations humaines. Des liens qui se dénouent, s’intensifient, se créent, reprennent (ou pas)… et puis les surprises, les étonnements. Certaines personnes qui ont traversé votre vie, à un…