Prix Messardière 2014

logo.jpgIl est de ses rencontres qui bouleversent votre quotidien.Telle fut ma rencontre ce vendredi avec Sarah Lhermitte à la tête de Made In Riviera, le mensuel 100% Nice et Côte d’Azur qui en cette nouvelle année, s’est associé à Culture Mag.

Autour d’un café et d’un coca (même plusieurs cafés, avouons-le), nous n’avons eu de cesse de parler de la culture dans notre région que nous chérissons tous. Me sachant passionnée de littérature, Sarah m’offre un open space pour vous causer livres, pour vous faire découvrir des auteurs, une fois par mois donc dans son magazine. Vous dire que je suis heureuse est anodin, vous dire que j’ai un peu le trac l’est moins car il est réel.  prix messardiere,saint tropez,prix littéraire,roman français,made in riviera

Mais en attendant l’édition du mois de Mai, et en partenariat avec Made In Riviera et Culture Mag, je vais vous parler d’un prix littéraire, le “Prix Messardière”

 

Le Prix Messardière est décerné chaque année au Hôtel Château de la Messardière à Saint-Tropez. Ce lieu mythique et majestueux fut d’abord un château construit au XIXème siècle. Le château a connu le faste de fêtes somptueuses accompagnées par la douceur d’accords de musique, ou l’abandon, livré selon la légende, aux quatre vents. C’est donc un lieu chargé d’histoire, où il règne en effet une atmosphère particulière, à la fois excitante et mystique. 

 

prix messardiere,saint tropez,prix littéraire,roman français,made in riviera

 

Il est donc un lieu où les artistes sont nombreux, où les artistes internationaux du très élitiste Festival Classique de Ramatuelle ont élu domicile, où une place de choix est réservée à Victoire de la Messardière qui expose ses œuvres dans le château de ses ancêtres. Il est un lieu sur les terres de Colette et de Sagan où manquait la littérature, et où en 2011 la Première édition du Prix Messardière a vu le jour. 

Ce prix a pour vocation de désigner le livre qu’il faudrait retenir, le livre que nous emporterions si nous devions en choisir un seul. Un roman qui va nous accompagner dans nos villégiatures estivales, le texte pour ces moments de repos et de liberté, l’ami fidèle, agréable et enrichissant avec qui nous souhaitons passer l’été qui s’annonce. Il s’agit donc du prix du roman de l’été. 

Plus que jamais engagé dans une démarche artistique, le Château de la Messardière s’ouvre au monde de la littérature en créant donc ce prix. Ce nouveau rendez-vous culturel n’a d’autre ambition que de vous aider à choisir “LE” roman qui accompagnera vos moments de détente de d’évasion durant la saison estivale. 

Pour cette quatrième édition, 17 éditeurs ont présenté 27 livres. Lors de sa première réunion le jury a sélectionné les ouvrages suivants :

  • Tuez qui vous voulez d’Oliver Barde-Capuçon – Acte Sud
  • Fais le pour maman de François-Xavier Dillard – Fleuve Noir
  • De père légalement inconnu de Françoise Cloarec – Phébus
  • Un garçon disparait de François Rivière – Rivages
  • Les brumes de l’apparence de Frédérique Deghelt – Acte Sud
  • L’autre de Sylvie Le Bihan – Le Seuil 
  • Le Piège de Lovercraft d’Arnaud Delalande – Grasset
  • Le livre de René Belleto – POL
  • Mai 67 de Colombe Schneck – Robert Laffont
  • Les rouges de Pascale Fautrier – Le Seuil 

 

Le roman qui remportera ce prix, est donc un roman français, une oeuvre de fiction populaire touchant à l’évasion sous toutes ses formes : amour, aventure, histoire, suspense. 

Nous connaîtrons d’ici peu les trois finalistes, et le lauréat sera connu fin mai. Le  prix sera remis sur les belles terres varoises, dans un cadre féerique. Je ne manquerais pas de vous tenir au courant. Vous pouvez compter sur moi.

Les lauréats des années précédentes :

– La femme de nos vies de Didier van Cauwelaert – Albert Michel (2013) 

– Le quadrille des maudits de Guillaume Prévost – Nil (2012)

– L’odeur du figuier de Simonetta Greggio – Flammarion (2011)

Les membres du jury 2014

  • Michel Legrand : parrain 2014
  • Jean Brousse, Président
  • Didier van Cauwelaert, écrivain – lauréat 2013
  • Marie-Christine Imbault, journaliste – Livre Hebdo
  • Antoine Lanzaro, libraire de Saint-Tropez
  • Macha Méril, comédienne
  • Patrick Mahé, journaliste et écrivain
  • Daniel Martin, journaliste et critique littéraire à La Montagne
  • Marianne Payot, journaliste et critique littéraire à L’Express
  • Gonzague Saint Bris, écrivain.