Princesse parfaite de Fabienne Blanchut et Camille Dubois – Editions Fleurus

livre-zoe-et-la-coquetterie-princesse-parfaite-fleurus-9568.jpgNous sommes mercredi, jour des enfants, même si tous les jours sont consacrés aux enfants en cette période de vacances de Pâques. Après avoir donné la plume à Lou et Hugo, c’est autour de Malizzia, six ans et demi de rédiger sa première chronique. 

Son choix s’est porté sur la collection “Princesse Parfaite” de Fabienne Blanchut et Camille Dubois, aux éditions Fleurus. Pourquoi un tel choix ? Malizzia baigne dans les livres depuis six ans et demie, la faute à sa mère. Princesse Parfaite lui a été offert alors qu’elle n’avait pas encore trois ans. Le choix de la maman, enseignante, a été motivé par une mise en page agréable et aérée, des illustrations gaies, et un texte riche, avec quelques formules répétées qui permet à l’enfant des repères. Ajoutons à cela, que les pages sont plastifiées, permettent donc la manipulation du livre, oh combien importante. Et puis, critère non négligeable, la police d’écriture sélectionnée, permettra plus tard à cette jeune demoiselle de lire toute seule les aventures de Zoé, Princesse parfaite. 

C’est donc sa collection préférée que Malizzia a décidé de partager avec vous, via le clavier. Je vous retransmets donc ses propos, sans correction syntaxique. 

“Zoé c’est moi, mais pas tout le temps. Moi, je suis bavarde, coquette, généreuse, curieuse et j’ai plein de courage en moi. Par contre, y a des livres où Zoé c’est Eléonore, tu sais celle qui est dans ma classe et qui est pas polie, et qui est jalouse de moi. Tu crois que Fabienne elle sait tout ça pour avoir écrit les histoires de Zoé, ou est-ce que Fabienne elle connaît une Zoé princesse parfaite. (Réflexion, air songeur, silence). 

Non, en fait Zoé, elle l’a inventée avec ses stylos et sa tête. Fabienne elle a du rencontrer des enfants et après elle s’en est servi pour écrire les histoires. Mais ce qui est bizarre, c’est que tu peux pas être coquette et pas polie par exemple. Et si tu as du courage et ben tu peux pas être timide. Alors il doit y avoir plein de Zoé différentes.

Moi j’aime mes livres de Zoé, parce que je me souviens de quand j’étais petite tu me lisais les histoires, et puis maintenant je lis les mêmes livres à mes poupées. Et puis on donnera jamais les livres de Zoé, car je voudrais les lire à mes enfants après. Et j’adore les cartes à la fin du livre, les diplômes de Princesse Parfaite que je range dans ma boîte à secrets. 

Et la dame qui dessine Zoé, elle dessine très très bien. Tu crois que je pourrais dessiner comme ça un jour ? Si je n’y arrive pas, c’est pas grave, j’écrirais les histoires des enfants de Zoé, comme ça Fabienne elle pourra se reposer, et moi je serais écrivain, parce que je veux faire ça plus tard.

Tiens je te fais un dessin aussi, mais je sais pas comment on écrit “impressionnée” alors c’est pas grave si il y a des fautes ? J’ai dessiné Princesse Parfaite et j’ai dit que j’étais impressionnée car faut beaucoup réflechir et écrire pour faire tous ses livres. Tu feras un bisou à Fabienne de ma part ?”

 

Princesse parfaite.jpg


Malizzia, bientôt sept ans.