N’oublie pas d’être heureuse de Christine Orban (Le livre de poche)

 

christine orban,  roman, le livre de poche

Je ne connaissais absolument pas Christine Orban, n’avais donc lu aucun de ces livres. 

J’achète ce livre à l’aube de mes vacances par le seul fait que le titre me parle. Je lis comme toujours la quatrième de couverture, mais peu d’informations sur l’histoire, plus d’informations sur l’auteure. J’hésite, le pose, le reprends, puis fini par l’inclure dans mon “panier Virgin”. 

Il restera là dans ma bibliothèque quelques jours, quelques semaines, j’ai d’autres lectures prioritaires, non mais !!!

Vendredi soir, rien à la télé, un coup de blues, que faire ? Je prends mon paquet de clops, un verre de rosé frais et “N’oublie pas d’être heureuse”, pour m’installer sur mon transat dans mon jardin.

Trois heures plus tard, je continue à lire..Je n’ai pas fumé une cigarette depuis la première page. Je suis là entre Maria-Lila, Sofia, Fifi, Bobby et Edmond. Je suis entre Fédala et Paris, entre l’océan, la terre, le soleil, la grisaille urbaine, entre le naturel et le superficiel, entre les gens simples et les snobs.

Maria-Lila est attachante, décrit fort bien les sentiments que l’on éprouve pour un père absent physiquement mais qui nous accompagne “de là-haut” à chaque  instant de notre vie. 

Je referme le livre, heureuse du hasard qui me l’a fait acheter. Heureuse d’avoir découvert une auteure, et me promets de lire très bientôt “La vie m’a dit” et “Deux fois par semaine”

A suivre …. 

 

One Comment