Noël arrive, des livres encore sous mon sapin : semaine 2

Chose promise, chose dûe. 

Voici ma sélection pour cette deuxième semaine, et toujours une excellente adresse pour commander mes recommandations, la librairie Jean Jaurès à Nice qui livre via la poste.

http://www.librairiejeanjaures.com/

Alors on fonce et on offre des livres à Noël, sans hésitation aucune.

Certains remarqueront, encore qu’une grande partie de ma sélection est l’oeuvre des éditions Flammarion, il en est ainsi de mon rapport à la lecture, à la littérature. Mais, notez aussi que tout n’est pas “Flammaresque”.

 

le livre qui rend heureux.jpg

La semaine dernière je vous parlais de ce magnifique roman “Le plus bel endroit du monde est ici” qui n’est autre qu’une invitation au bonheur. Arthur Dreyfus, nous invite aussi au bonheur dans un livre graphique, stylé et surtout qui a le pouvoir magique de vous faire sourire et de vous rendre heureux. 

Un objet-livre artistique que l’on peut offrir à un être cher qui ne nage pas en plein bonheur, au(x) pessimiste(s), à une connaissance. Bref, un livre que vous pouvez offrir les yeux fermés en étant certain de faire un heureux lecteur. 


Le livre qui rend heureux – Arthur Dreyfus – Editions Flammarion 

 

 

quonmemportegrand.jpg

 Maman aime lire, mamie aime lire, tata aime lire, bref, les femmes de la famille aiment lire, ou quelques unes ? Offrez-leur le magnifique roman de Carole Zalberg “Et qu’on m’emporte” aux éditions Albin Michel.

L’histoire d’une mère, d’une femme, d’un caillou rose qui est le fil conducteur de ce roman. Emma qui a été une mauvaise mère, qui le sait, l’assume (quoique), mais surtout l’histoire d’une femme incapable d’aimer. C’est beau, c’est touchant, et la plume de Carole est tendre, vive, limpide. A lire, à offrir. 

Et qu’on m’emporte – Carole Zalberg – Albin Michel

 

 

l-odeur-du-figuier-simonetta-greggio-9782081204072.gif

Cinq nouvelles douces, écrites en français par une auteure italienne. Des personnages doux, tendres, attachants, des lieux éphémères, des lieux de solitude, la vie, les jours qui passent, des histoires simples, des rencontres, des aventures, de la mélancolie, un trouble qui peut s’installer chez le lecteur. 

Des mots recherchés, une plume agréable, soutenue. Ce recueil de nouvelles est une invitation au soleil, à la farniente, au repos. Un roman qui m’a fait fredonné plus d’une fois “J’ai un coup de soleil, un coup d’amour…” En tout cas, tel est mon regard. Un livre que j’offrirai sans aucun doute à une personne qui lit régulièrement, et qui aime lire et / ou à un(e) italien(ne). 

L’odeur du figuier – Simonetta Greggio – Editions Flammarion 

 

frenc manucure.jpg

Clarisse, Gab, Noé et Jeanne sont quatre amies. Quatre amies parisiennes. Quatre amies qui nous embarquent dans leur vie, leur(s) déboire(s), leurs joies, leurs réussites, leurs peurs, leur solitude..Bref, l’histoire de quatre nanas qui seraient bien emmerdées si elles avaient un bon d’achat chez Cyrillus, qui appellent Darty quand un appareil tombe en pannes. 

On rigole, on se reconnait dans quelques scène, on pleure, mais surtout on passe un agréable moment de lecture, et on se sent moins seule.

La plume de Géraldine est vive, pertinentre, jouissive de bonne humeur. 

French Manucure – Géraldine Maillet – Collection J’ai Lu

 

 

9782081259898_cm.jpg

Pour ceux qui aiment le cinéma, ses dessous, son côté bling-bling, son festival, ses galères pour “monter” un film, mais aussi pour ceux qui ont une amie qui s’appelle Sophie, on file à La Sorbonne, rue Hôtel des Postes à Nice, ce samedi à partir de 15 heures, on achète “Sophie à Cannes”, on se le fait gentiment dédicacer par son auteure Sylvie Bourgeois, et en plus on achète “Il ferait quoi Tarantino  à ma place?” de Géraldine Maillet. D’une pierre, deux coups. 

 
 Sophie à Cannes – Sylvie Bourgeois – Editions Flammarion
En dédicace à Nice ce samedi à la libraire La Sorbonne – Chapitre. 
 
 
 

il-ferait-quoi-tarantino-a-ma-place_83266_w250.jpg

“Il ferait quoi Tarantino à ma place ?” ou les déboires pour monter un film. Géraldine Maillet, encore elle et oui, nous livre ses angoisses, ses coups de colère, ses désillusions 

Elle amène le lecteur de casting en casting, de caméraman en caméraman. On vit avec elle les rendez-vous professionnels pour obtenir un budget. Bref, une traversée du monde cinématographique avant la réalisation, les galères et toujours ce côté “pas toujours glam et rose” du septième art. mais surtout son envie de devenir réalisatrice et de produire son propre film. 

A offrir à un fan de cinéma, un livre qui se lit facilement et rapidement. 

Il ferait quoi Tarantino à ma place ? – Géraldine Maillet -Editions Flammarion

 

 

SCENES DE MON AGE.gif


Une bande dessinée que l’on s’offre, que l’on offre à l’amie célibataire avec deux “nioutes”, et pourquoi pas aux papas tout compte fait.

Agnès Abecassis relate avec beaucoup d’humour et de mise en scène plus réelles que réelles la vie d’une quadra et de ses deux nioutes adolescentes. Des planches excellentes, criantes de véracité. On pleure de rire, on s’esclaffe et surtout on se dit, encore une fois, que l’on n’est pas seule à tenter la danse classique dans sa baignoire pour se raser. 

On se reconnait à chaque page, un pur moment de détente, de rigolade et surtout on relativise, beaucoup.


Scènes de mon âge – Agnès Abécassis – Michel Lafon




Pour cette fin de semaine, je vous laisse, mais je reviens ce week-end avec des livres pour les plus jeunes, et des livres dits documentaires qui ne me laissent pas indifférentes.

A très vite.