La nouvelle d’Angélique, gagnante du jeu concours Flammarion

Je sais je suis super, méga, hypra en retard… Aucune excuse valable, quoique Angélique sera peut être contente de se lire quelques longs mois après sa participation. Je tiens à préciser que tous les livres ont été remis aux gagnantes et gagnants, en respectant tant que possible leur propre signe astrologique. Encore mille mercis aux Editions Flammarion pour leur partenariat et leur confiance. 


Aujourd’hui, je vous livre donc deux nouvelles reçues pour ce concours lancé en juin http://aposterioriapriori.hautetfort.com/archive/2012/06/18/grand-jeu-concours-en-partenariat-avec-les-editions-flammari.html


Lundi matin. Levé difficile. Je sens que j’ai un peu abusé ce week-end.  J’ai encore des relents de vodka, de vin rouge et de manzana … Mes cheveux sentent le tabac… Le maquillage de la veille qui a coulé sur le visage… La semaine s’annonce difficile. Un moyen de le vérifier : dernière page du journal, session horoscope.

 

« Poissons : Santé : Attention, la fatigue vous rend aggressif(ve). Vous aurez tendance à chercher la bagarre avec tout le monde » Flash d’hier soir… Il me semble avoir giflé un mec à l’anniversaire de Sophie. Une sombre histoire de divergences politique… Ne jamais parler d’élections avec des inconnus.

 

« Travail : Ne comptez pas sur les autres pour régler vos problèmes professionnels, ils seront contents de vous voir ennuyé(e)»… Surtout cette connasse de Juliette. Je l’ai surprise vendredi en train de se payer ma tête car je me faisais engueuler par le patron. Je crois que si j’avais une poupée vaudou, je commencerai par lui couper la langue à cette vipère.

 

« Amour : En couple, l’accord devrait être parfait » Enfin quelque chose de positif ! Manque de bol, je suis célibataire depuis un an. Et avec la tronche que je me paye aujourd’hui, je vais le  rester un moment.

 

Finalement, je crois que ce n’était pas la meilleure des idées de lire cet horoscope. En plus d’avoir la gueule de bois, je me retrouve avec le moral à zéro.  Le mieux à faire : appeler mon médecin pour lui prétexter une angine et ne pas me rendre au bureau. Mon lit sera mon compagnon de la journée. Un ami fidèle sur qui je peux compter….