… du festival des Voix et des Merveilles

Le mois de Juillet et son lot de festivals nous permet de reprendre contact avec la culture, la détente, les rencontres. Parmi tous les festivals proposés, en ce jeudi, le coup de projecteur est porté au festival des Voix et des Merveilles à Breil sur Roya.

Mais pourquoi ce festival ?

Parce qu’il est initié par une femme extraordinaire, Anne Dorr, présidente de l’association Question de coeur. Parce qu’Anne Dorr est une femme lumineuse, rayonnante, solaire, mais surtout une femme qui combat pour la culture par la culture, et ce pour reconstruire la vallée de la Roya après la tempête Alex.

Parce que la Vallée de la Roya fait partie de ma vie. Elle a vu grandir mes enfants, elle a été mon terrain de jeux du haut de mes six ans, parce que ma famille est originaire de cette vallée, parce que la Vallée de la Roya mérite qu’on l’aide, que l’on ne l’oublie pas.

Parce que neuf mois après la tempête Alex, Breil et sa vallée sont encore en reconstruction, sont une partie de notre patrimoine, parce que réparer et aider c’est nécessaire.

Quand, où, comment ?

Le festival des Voix et des Merveilles se tiendra sur quatre journées. Allez hop, on note : les 17 et 18 juillet, puis les 24 et 25 juillet.

Un programme pour chaque journée, des thématiques, des activités pour les enfants, des conférences, des concerts. De la culture, de la culture et encore de la culture, pour tous, par tous, pour la Vallée.

Comment faire donc ? Rien de plus simple, vraiment. Suffit de prendre le train, et c’est gratuit donc pas d’excuses, hein. Suffit de réserver sa place pour le concert : par ici . Suffit de participer à la cagnotte solidaire qui aidera ainsi la Vallée : hop par ici. Pas de pass sanitaire demandé, mais respect des gestes barrières, évidemment.

Au programme ? Des journées culturelles sans aucun doute, mais surtout du partage, de la solidarité, de la bienveillance (dans son sens le plus littéraire qui soit), des rencontres, de la musique, de la joie, de la vie, de l’amour. Amour de notre vallée de la Roya, amour de la vie.

Alors on se réserve un, deux, trois voire quatre jours de juillet pour soutenir ce festival où chacun d’entre nous apportera sa pierre à l’édifice, où chacun d’entre nous pourra passer une journée des plus douces qu’il soit, et puis l’occasion de découvrir, pour ceux qui ne connaissent pas, ce charmant village qu’est Breil sur Roya.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *