A vos agendas !!! Partie 3

VISUEL-2014-H2-460x260.jpgAvant de passer au programme du samedi 14 juin, et afin de vous faire plaisir, à vous lecteurs et lectrices de mon blog, je vous dévoile l’une des nombreuses surprises qui vous attend au Festival du Livre de Nice. 

belle-arriere-grand-mere-1483730-616x0.jpgPour celles et ceux qui seront là vendredi, le premier d’entre-vous qui trouve Caporal Méloche au Festival du Livre, se verra offrir le dernier roman, dédicacé, de Janine Boissard, Belle-arrière-grand-mère (Fayard). Vous souhaitez un indice ? Caporal Méloche est une jeune fille d’une vingtaine d’années et belle comme un cœur. La chasse au trésor est ouverte, et nous vous proposerons au fil des billets des livres dédicacés à gagner. 

 

 

Revenons à notre belle programmation de samedi. Samedi est le jour, le grand jour. Tous les auteurs seront là, tous se feront un plaisir de vous rencontrer. Vous dresser la liste des quelques deux cents auteurs n’auraient aucun sens, alors je vais simplement vous faire part de mes coups de cœur. 

Dès dix heures, au Forum des auteurs, en présence de Monsieur Estrosi aura lieu la remise du prix du concours de nouvelles, dans le cadre de “Lecture pour tous”, et en présence aussi de Didier van Cauwelaert, Président du jury, et de Jean-Luc Gag, conseiller municipal. Un événement où il faut se rendre pour soutenir cette initiative de la ville de Nice, depuis quatre ans maintenant. Le thème de cette année est “La citoyenneté”.

C’est aussi pour moi l’occasion de vous informer que dès vendredi, des animations sont offertes à nos chers enfants : ateliers de lecture, ateliers d’écriture, mots croisés illustrés, charades et poèmes pour les écrivains en herbe. Mais aussi des ateliers de poésie-plastique, et des lectures d’albums à thème pour une entrée en littérature. 

Il me reste alors la matinée pour aller à la rencontre des auteurs que j’ai découverts cette année, de papoter avec quelques auteurs-amis, et de découvrir d’autres auteurs aussi. 

Je peux d’ores et déjà vous dire qu’à mon retour de cette folle journée, je ne manquerai pas de partager avec vous mes rencontres avec Macha Méril, Akli Tadjer, Gilles Paris, Olivier de Kersauson, Emilie de Turckheim, et beaucoup d’autres…

Le temps d’une pause méridienne, et je m’en irais je ne sais où, puisque j’hésite entre deux rencontres qui me tiennent à cœur. 

A 14h15, à l’Hôtel Aston, une table ronde est organisée avec Gwendoline Hamon et Mazarine Pingeot dont le thème est “Les femmes sont libérées, mais à quel prix?”. Je suis certaine que le déplacement en vaut la peine. Il s’agit de deux femmes passionnantes, passionnées, vives et intelligentes. 

Mais, à 14h30, à l’Auditorium du MAMAC, Franz-Olivier Giesbert conversera avec Olivier de Kersauson pour son magnifique “Le monde comme il me parle”  (Le Cherche Midi). Ce marin, auteur, humoriste me fascine depuis mes dix ans, alors je pense que je vais vraiment opter pour lui, une bière à la main en guise de cadeau. 

L’après-midi sera l’occasion de poursuivre mes interview, spécialement pour vous, et de dénicher le livre qui m’envoûtera. Mais aussi l’occasion de vous lancer un deuxième défi. Si vous le relevez, vous partirez avec le livre de Franck Balandier, Le silence des rails (Flammarion), dédicacé aussi. 

Deuxième défi : me trouver dans la foule de ce samedi, ou même du vendredi, et me dire “a posteriori, a priori ?”, j’insiste sur le point d’interrogation.

 

On arrête là pour ce soir, et je vous dis à demain

pour la dernière partie de “A vos agendas !!!”